Théâtre Alsacien Strasbourg
 
 
 
 
 
 

En octobre 2017, le Théâtre Alsacien Strasbourg a eu l'honneur d'inaugurer sa 120e saison.

Si notre époque est évidemment différente de celle qui a vu la création de notre troupe, à la fin du XIXe siècle, nos enjeux restent sensiblement les mêmes : faire vivre notre culture en démontrant sa créativité, tenter de plaire aux attentes du public tout en faisant parfois le pari de le surprendre, sans oublier de nous adresser aussi aux plus jeunes, qui représentent l'avenir de notre langue.

Par le biais d'une programmation spéciale, nous voulons rendre hommage à notre patrimoine et à notre histoire, en programmant « D'r Herr Maire », la pièce légendaire de Gustave Stoskopf, qui a lancé l'aventure du TAS en 1898 et qui n'a plus été jouée depuis 30 ans. Nous tenons aussi à témoigner de notre vivacité avec la création de « Wiehnachte in Strossburi », un spectacle de Noël d'une nouvelle forme, trilingue, écrite dans une langue moderne par Philippe Ritter. Il nous semble aussi important d'évoquer l'histoire tourmentée de l'Europe, dans laquelle nous nous inscrivons, avec « De Journal vun de Anne Frank », la création en alsacien de la pièce bouleversante d'Eric-Emmanuel Schmitt, traduite par Pierre Spegt, consacrée au destin tragique de la famille Frank durant la Seconde Guerre mondiale. Enfin, nous tenons à proposer aux spectateurs des adaptations de comédies françaises au succès éprouvé : « Eini noch de Ander », d'après « Le Tombeur », de Robert Lamoureux, adaptée par Richard Stroh, et, pour finir la saison sur une note acidulée et une dernière création, « E guedi Trütsch », une adaptation, par Elisabeth Ritter et Stéphanie Schaetzlé, de la célèbre pièce « Potiche », de Barillet et Gredy.

 Mir sin stolz mit eich denne 120te Geburtsdaa fiehre ze derfe. Eiri Treie fordert uns immer widder uff kreativ ze sin un mir freie uns unseri Begeischterung mit eich ze deile.

 
 
 
Le Théâtre Alsacien Strasbourg poursuit sa saison théâtrale avec la présentation d'une comédie qui laisse à nouveau la part belle au rire et à la bonne humeur. Les amateurs du genre trouveront leur bonheur avec la comédie de Richard STROH, « Eini noch de Ander ». Il s'agit de l'adaptation en alsacien du succès parisien « Le Tombeur », de Robert LAMOUREUX, créée en 1958 et reprise depuis avec Michel LEEB dans le rôle-titre.
 

François est vendeur de voitures de collection dans une concession automobile. Il a un grand faible pour les femmes. Séduisant célibataire, beau parleur, flambeur et tombeur, François cumule les amourettes: quatre à la fois! Son organisation semble parfaitement huilée pour passer de l’une à l’autre sans encombre. Mais surtout, il ne souhaite pas leur faire de la peine : comme il est tellement gentil, François ne sait pas rompre avec toutes ses femmes. Côtoyer quatre maîtresses lui complique l’existence. Encore plus lorsqu’un inconnu surgit à l’improviste et menace de lui faire la peau s’il ne rompt pas immédiatement avec sa femme… mais laquelle ? Cet événement va mettre en péril ce bel équilibre et sa survie même va en dépendre. Il lui faudra rompre toutes ces liaisons et c’est la décision la plus compliquée, la plus inconfortable, la plus désespérante aussi que notre héros doit prendre.

Jean-Paul ZIMMER met en scène cette nouvelle production de la saison théâtrale du Théâtre Alsacien Strasbourg. Dans le rôle de l'amoureux aux multiples conquêtes, José MONTANARI s'en donne à cœur joie ! Il incarne un dragueur adorable, à la fois charmeur, séducteur et fidèle en amitié, mais aussi lâche à souhait, peureux et timoré. Ses quatre maîtresses sont interprétées par Andrée BLUM, Nicole BURCKEL, Sophie PAULI-RINCKEL et Elisabeth RITTER. Marie-Claire FRITSCH se glisse dans le rôle de l'employée de maison, et Christian LAFFERT dans celui du collègue de travail. Bruno JUNG, Claude MATTHISS et Julien RIEHL complètent la distribution d'une comédie dont le seul dessein est de faire rire aux éclats !

     
OU
 
     
 
 
 
 
     
OU
 
     
 
 
     
OU
 
     
             
     
 
 
     
 
Google sur ce site
RECHERCHER SUR LE SITE
 
© Copyright TAS - Février 2015- tous droits réservés