Théâtre Alsacien Strasbourg
 
 
 
 
 
 

En octobre 2017, le Théâtre Alsacien Strasbourg a eu l'honneur d'inaugurer sa 120e saison.

Si notre époque est évidemment différente de celle qui a vu la création de notre troupe, à la fin du XIXe siècle, nos enjeux restent sensiblement les mêmes : faire vivre notre culture en démontrant sa créativité, tenter de plaire aux attentes du public tout en faisant parfois le pari de le surprendre, sans oublier de nous adresser aussi aux plus jeunes, qui représentent l'avenir de notre langue.

Par le biais d'une programmation spéciale, nous voulons rendre hommage à notre patrimoine et à notre histoire, en programmant « D'r Herr Maire », la pièce légendaire de Gustave Stoskopf, qui a lancé l'aventure du TAS en 1898 et qui n'a plus été jouée depuis 30 ans. Nous tenons aussi à témoigner de notre vivacité avec la création de « Wiehnachte in Strossburi », un spectacle de Noël d'une nouvelle forme, trilingue, écrite dans une langue moderne par Philippe Ritter. Il nous semble aussi important d'évoquer l'histoire tourmentée de l'Europe, dans laquelle nous nous inscrivons, avec « De Journal vun de Anne Frank », la création en alsacien de la pièce bouleversante d'Eric-Emmanuel Schmitt, traduite par Pierre Spegt, consacrée au destin tragique de la famille Frank durant la Seconde Guerre mondiale. Enfin, nous tenons à proposer aux spectateurs des adaptations de comédies françaises au succès éprouvé : « Eini noch de Ander », d'après « Le Tombeur », de Robert Lamoureux, adaptée par Richard Stroh, et, pour finir la saison sur une note acidulée et une dernière création, « E guedi Trütsch », une adaptation, par Elisabeth Ritter et Stéphanie Schaetzlé, de la célèbre pièce « Potiche », de Barillet et Gredy.

 Mir sin stolz mit eich denne 120te Geburtsdaa fiehre ze derfe. Eiri Treie fordert uns immer widder uff kreativ ze sin un mir freie uns unseri Begeischterung mit eich ze deile.

 
 
 

«De Journal vun de Anne Frank»

Une pièce d’Eric-Emmanuel Schmitt

d’après Le Journal d’Anne Frank

avec la permission du Fonds Anne Frank (Bâle)

Traduction et mise en scène de Pierre Spegt

 
Durée du spectacle : 2 h 30
 
     
OU
 
     

Le Théâtre Alsacien Strasbourg poursuit sa saison théâtrale avec la pièce « De Journal vun de Anne Frank », avec la permission du Fonds Anne Frank (Bâle). Il s'agit d'une création de 2012, d'Eric-Emmanuel Schmitt, qui a écrit la pièce de théâtre dans le respect du texte original « Le Journal d'Anne Frank » mais en prenant le point de vue de Otto, le père d'Anne Frank. Pierre Spegt a traduit la pièce d'Eric-Emmanuel Schmitt en alsacien, et signe la mise en scène sur les planches du TAS. Son souhait est de partager avec le public les émotions et la grande profondeur d'un texte qui met en lumière la tragédie vécue par la famille, avec l'éclairage tout particulier de la relation entre le père, Otto, et Anne,sa fille.

En 1945, Otto Frank, rescapé du camp d’Auschwitz, est de retour à Amsterdam. Quand il comprend que ses deux filles, Anne et Margot, qu’il attend tous les jours à la gare, ne reviendront pas, il ouvre pour la première fois le journal de sa cadette, Anne, qui a été précieusement conservé par Miep, son ancienne employée. Cette dernière avait aidé Otto à cacher sa famille durant la guerre.

Au fil des pages, dans un va-et-vient émouvant entre le passé et le présent, il découvre la personnalité solaire et brillante de sa fille, qui brosse avec maturité et sensibilité la chronique douce-amère de leur vie recluse. Comme par magie, le contact entre le père et sa fille semble se renouer au fil d’un dialogue pudique et bouleversant.

Sous la direction de Pierre Spegt, Maryline Heilig joue le rôle de Anne Frank, Philippe Ritter et Andrée Blum, son père et sa mère, Bénédicte Keck interprète le rôle de Margot, la sœur d'Anne. Elisabeth Ritter, Fabienne Scharwatt, Julien Henni, José Montanari et Julien Riehl complètent la distribution.

 
 

Les représentations sont données sur la scène de l'Opéra, Place Broglie à Strasbourg. Le spectacle joué en alsacien est entièrement surtitré en français.

Représentations : en soirée, les 22, 23 et 24 février 2018 à 20 h

en matinée, le dimanche 25 février 2018 à 14 h et à 17 h 30

Renseignement et réservation téléphonique au 06 33 260 300

Les billets sont en vente à la caisse de l'Opéra National du Rhin, place Broglie, de 12 h 30 à 18 h 30, ainsi qu'à la Boutique Culture, place de la Cathédrale

 
 
 
     
OU
 
     
             
     
 
 
     
 
Google sur ce site
RECHERCHER SUR LE SITE
 
© Copyright TAS - Février 2015- tous droits réservés