en soirée, les 20, 23, 25 et 26 mars à 20 h

en matinée, les dimanches 22 et 29 mars à 15 h

 
     
 
Les représentations sont données sur la scène de l'Opéra, place Broglie à Strasbourg. Le spectacle, joué en alsacien, est entièrement surtitré en français
 
     
 
 
     
 
Renseignements au
 
 
06 33 260 300
 
   
     
«Versteckerlesspiel»
 

Comédie en 3 actes de Jean-Marie STOECKEL d'après « Recherche femme désespérément » de Vincent DURANT

 
Mise en scène : Pierre SPEGT

La saison du Théâtre Alsacien Strasbourg se poursuit avec une nouvelle comédie au nom difficilement prononçable en alsacien, « Versteckerlesspiel » de Jean-Marie STOECKEL. Un titre « à se tordre la langue », un véritable « Zungebrescher », mais avant tout une comédie « à se tordre de rire ».

Il s'agit d'une adaptation pour la scène dialectale de la comédie à succès de Vincent DURANT, « Recherche femme désespérément ». Une nouvelle occasion pour le public du TAS de s'époumoner et de rire à gorge déployée !

Pour obtenir un prêt qui le sortirait de l’impasse, Hermann Mann a eu l’idée d’inviter son banquier et son épouse à un apéritif dînatoire suivi d’une partie de bridge. Tout semble se présenter pour le mieux, jusqu’à ce que Micheline, la petite amie de Hermànn qu’il escomptait faire passer pour sa femme, lui annonce brutalement qu’elle le quitte. Que faire pour ne pas perdre la face ? Trouver une remplaçante au pied levé, tout simplement ! Pas si facile que cela en pratique… Surtout quand la femme de ménage s’en mêle… Vont alors débarquer coup sur coup une escort-girl plus que séduisante, une secrétaire franchement coincée et une nymphomane insatiable…

Si l’on ajoute à cette belle pagaille un cousin très timide, un huissier de justice sérieux au possible et, pour couronner le tout, une brute épaisse, on obtient une comédie pétillante, sans temps mort, où règnent en maître les quiproquos étourdissants, au service de personnages détonants…

Pierre SPEGT signe la mise en scène de ce vaudeville pétillant, avec des portes qui claquent et des tenues féminines souvent bien légères. Dans le rôle de Hermann Mann, Raphaël ACKER s'en donne à cœur joie en tombeur irrésistible. Son employée de maison, Michèle MEHN est elle aussi irrésistible mais dans un genre très différent. La gente féminine est magnifiquement représentée par Catherine KREMMEL-BREZE, Marilyne HEILIG, Elisabeth RITTER et Sophie RINCKEL. L'huissier de justice, le cousin timide et la brute épaisse, sont interprétés avec grand bonheur par Alain LESEUX, Julien HENNI, et Jérémy FISCHER. Et pour compléter la distribution, José MONTANARI endosse avec beaucoup de naturel le costume de banquier.

Les représentations sont données sur la scène de l'Opéra, Place Broglie à Strasbourg. Le spectacle joué en alsacien est entièrement surtitré en français.

 
Photos : copyright Marie Faggiano
             
             
 
 
Google sur ce site
RECHERCHER SUR LE SITE
 
 
© Copyright TAS - Février 2015- tous droits réservés